samedi 28 juin 2014

WhatsApp, canal émergent pour l'information sur mobile


Lors de la campagne électorale indienne d'avril-mai 2014, le futur premier ministre indien Narendra Modi a innové en utilisant la technologie de l'hologramme pour être simultanément « présent » dans des centaines de lieux à la fois.
Sans aller jusque-là, la BBC a elle aussi utilisé un moyen de diffusion inédit : la chaîne britannique a eu recours en Inde au service de messagerie mobile WhatsApp pour informer ses lecteurs avec trois messages quotidiens en hindi et en anglais.

Une utilisation originale de cette application d'abord destinée à offrir, via Internet, une alternative aux SMS. Et rachetée en février par Facebook pour 19 milliards de dollars (14 milliards d'euros).

Lire WhatsApp : des chiffres qui donnent le vertige

Pour la campagne en Inde, la BBC avait créé un numéro de téléphone spécial, que les utilisateurs pouvaient enregistrer dans leur téléphone pour recevoir les informations de la chaîne.

Les fonctionnalités de WhatsApp permettent en effet des usages variés : la BBC a envoyé des liens vers ses articles, des enregistrements de discours des candidats via des messages audio, des photos... Le jour de l'élection, le service de messagerie s'est transformé en un fil d'alerte continu, délivrant une vingtaine de messages et invitant les mobinautes à commenter les résultats.

Source_ www.lemonde.fr