dimanche 12 juillet 2009

Berlusconi "désolé" des accusations de "goujaterie" envers Carla Bruni


Carla Bruni-Sarkozy avait été accusée par un journal italien de "déserter, sans honte, toutes les rencontres" du G8 et de faire preuve d'un "snobisme puissance X". Le journal appartient à la famille du Cavaliere.

Silvio Berlusconi est très "contrarié et désolé" des propos qui ont été tenus à l'égard de Carla Bruni-Sarkozy (Sipa) Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi s'est dit "contrarié et désolé", samedi 11 juillet, après que le journal de sa famille, Il Giornale, a accusé Carla Bruni-Sarkozy de "goujaterie".Il Cavaliere s'est dit "très contrarié et profondément désolé lorsque l'on (l)'a informé sur les articles publiés dans les quotidiens italiens, dont Il Giornale, contenant des jugements offensants concernant Mme Carla Bruni, l'épouse du président de la république française".Déplorant ces commentaires "déplacés", il a réitéré "son estime et son amitié" à Carla Bruni et à son mari, Nicolas Sarkozy.
"Snobisme puissance X"Il Giornale avait accusé vendredi Carla Bruni-Sarkozy de "goujaterie", pour avoir "snobé" les rendez-vous organisés en Italie pour les épouses des dirigeants du G8, dont une rencontre avec le pape."Mme Sarkozy a déserté, sans honte, toutes les rencontres", écrivait le journal de la famille du chef du gouvernement italien.Le quotidien avait précisé qu'il était nécessaire "de dire à la 'première dame' (en français dans le texte) que le snobisme à la puissance X (…) s'appelle la goujaterie". (Nouvelobs.com)
Source: Le nouvel observateur (http://hebdo.nouvelobs.com)

1 commentaire:

joaquim a dit…

Aznar ils font une petite merveille de M.Sarkozy.